Limiter ses apports en sel :

Lorsqu’un patient apprend qu’il présente une insuffisance rénale chronique, quelle qu’en soit sa cause, la question la plus fréquente est de savoir précisément la nature du régime à suivre.


Il n’y a pas de régime à proprement parler mais des règles hygiéno-diététiques.


Il est indispensable de veiller à prendre régulièrement ses médicaments anti-hypertenseurs mais pas seulement.


Effectivement, limiter ses apports en sel est important notamment pour que certains médicaments conservent toute leur efficacité.


En pratique, on peut éviter de resaler les plats mais on peut préférer les épices comme le poivre, le piment, le curcuma, le cumin, le curry ou les herbes aromatiques comme le romarin, le thym, l’origan, l’estragon, l’ail, le persil qui ont l’avantage d’avoir d’autres propriétés, notamment anti-oxydantes.


Il faut également se méfier d’aliments riches en sel, notamment les plats préparés, les biscuits, la charcuterie, les conserves.


Il n’est pas recommandé d’utiliser des sels de régime, souvent riches en potassium, potentiellement délétères chez certains insuffisants rénaux chroniques.




NEPHROPREVENTION